LA STATION D'ÉVALUATION

 

1800 33

La station PEPIRAG : première station d'évaluation bovine viande de France.

La station a été créée en 1976 sur le site de PEPIRAG, à Villeneuve-du-Paréage en Ariège (09), en Occitanie. De nombreux bâtiments présents sur le site datent des années 1940, ils servaient autrefois de camp durant la période de la « Retirada ». Ce fut la première station de sélection de bovin allaitant en France et c’est une pépinière de taureaux gascons destinés à la monte naturelle qui est créée. Son objectif, à l’époque, était de répondre aux besoins de fourniture de taureaux en estives alors qu’à cette même période, la sélection était plus basée sur l’insémination animale (IA) ou les concours. La station a été récompensée en 1988 du Prix du Président de la République pour l’originalité de sa démarche.

 

Un grand nombre d’aménagements ont été réalisés afin de mettre aux normes les infrastructures pour répondre à des besoins précis (accès aux personnes à mobilité réduite, accueil du public, valorisation des animaux et de leurs produits, réponses aux contraintes techniques et sanitaires). 

Logo de la station d'évalution PEPIRAG (2019).

Des efforts ont été réalisés pour limiter l’impact de l’exploitation sur l’environnement, comme la création de bâtiments en bois équipés de panneaux photovoltaïques, la réalisation d’un système d’abreuvement par eau d'un puits ou encore le compostage du fumier.

 

Le site comprend 137 hectares, dont 15 - 20 ha sont consacrés à la culture de triticale et le reste étant essentiellement composé de prairies (1/5 de céréales et le reste en prairies). Une grande partie de ces prairies sont réparties dans les estives des Pyrénées. La station est proche de l’autonomie alimentaire, place chaque année des femelles en estives et est qualifiée par le cahier des charges Label Rouge GDP.

 

Tous les animaux sont élevés selon les réglementations du cahier des charges Label Rouge Gasconne des Pyrénéesavec l’interdiction d’incorporer dans la ration de l’ensilage de maïs et des OGM. La station s’est spécialisée dans l’évaluation des taureaux de race GDP et peut accueillir environ 80 veaux, répartis en différents lots en fonction de leur âge. Ces mâles sont présents chaque année durant l’hiver (octobre – mars) pour être testés individuellement, en vue de devenir de futurs reproducteurs. Le site accueille également un troupeau de 40 vaches allaitantes GDP ainsi que des génisses disponibles à la vente et des bovins gras de boucherie. 

 

500 38

Les produits sont essentiellement dus aux ventes de reproducteurs (mâles et femelles). Les mâles sont vendus en tant que broutards ou bovins de boucherie, par l’intermédiaire de la coopérative Synergie Bétail et Viande, une filiale d'Arterris (certains taureaux sont castrés puis engraissés pour être vendus en bœufs).

La station organise chaque année dans ses locaux à la mi-mars une vente de reproducteurs (taureaux et génisses) ainsi que des visites pour faire découvrir la race au public, aux futurs éleveurs français ou étrangers et pour permettre aux éleveurs de découvrir le choix des reproducteurs.

De nombreux projets ont été proposés et certains d’entre eux sont en cours de réalisation, voire déjà réalisés :

  • Système de collecte des eaux de pluie et drainage d’une partie du site.
  • Révision de la fumière pour une meilleure gestion des effluents.
  • Installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments.
  • Création d’un ring, de tribunes, d’un bureau de ventes et de sanitaires.
  • Zone d’accueil et de réception.
  • Zone de test pour évaluer la locomotion (Estivomètre).
  • Installation d’une station météorologique (Estivomètre).

1000 36

Ring de présentation.

Projets en cours :

  • Mise en place d’un système d’identification électronique pour les taureaux de la station.
  • Réalisation d'un massif végétal à l'entrée du site.