Accueil gasconne.com

 

L’Edito du Président

Chers adhérents et partenaires,

Un air de retour à la normale a soufflé en ce premier trimestre 2022 au fur et à mesure que les contraintes sanitaires se sont allégées. Et celui-ci a été riche en assemblées générales et autres journées techniques toujours ponctuées de visites de terrain de qualité et de beaux moments de convivialité. Nous avons tenu, avec Emeric JOUHET, à être présent autant que possible dans ces différentes manifestations, aller à votre rencontre pour vous présenter la nouvelle équipe et échanger avec vous sur vos préoccupations du moment.

Sortir de l’isolement, renouer le contact, nous retrouver autour de notre projet racial collectif, agir pour le bien des éleveurs gascons et de notre filière, porter haut les atouts de notre belle race Gasconne des Pyrénées et de ses produits voilà l’ambition de ce début d’année.

De nombreux chantiers techniques sont lancés autour des enjeux sur le changement climatique et de la mesure de l’impact de nos systèmes d’élevages sur la production (ou le piégeage) des gaz à effet de serre (Pastoéco avec le soutien du CORAM ou Oeko-beef avec le soutien d’INTERBEV) ; nous avons lancé une réflexion sur la production de bœuf « bas Carbonne » dans le cadre du GIEE en émergence CAPGASCON et nous avançons sur la mesure de l’Allure des taureaux en terrain pentu dans le cadre de l’estivomètre. Ceci dans l’esprit de pouvoir mettre en avant, sur la base de données chiffrées, les atouts de notre race locale, de nos systèmes d’exploitation, de nos produits et leur bienfait sur l’environnement de notre territoire.

Bien évidement nous n’oublions pas les enjeux fondamentaux :

  • Nous mobiliser sur ce qui fait la force de notre race et travailler sur la fiabilisation des données de vêlage pour conserver nos facilités de naissance tout en continuant à travailler sur la viande.
  • Accompagner l’ensemble de notre filière dans l’application de la loi EGALIM 2 et la mise en place de la contractualisation afin de renforcer notre offre viande estampillée Gasconne des Pyrénées.
  • Communiquer sur la race, son territoire et ses produits dans les grandes manifestations à venir ou au travers de notre nouveau site Internet.

D’autres chantiers seront ouverts. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans une prochaine édition du GDP Mag'. En attendant j’ai le plaisir de pouvoir vous donner rendez-vous à la prochaine vente des taureaux et génisses de la Station qui se tiendra le 17 mars en présentiel. Une occasion de se retrouver nombreux et mesurer le travail accompli au cours de l’année passée.

C.A.

…et la reproduction !


ENFIN !

 

Sauf contraintes sanitaires nouvelles, les règles actuelles - dont pass sanitaire pour accéder à l’intérieur du bâtiment - devraient nous permettre de tenir notre vente annuelle de taureaux et génisses physiquement. Enfin !

Ne manquez pas ce rendez-vous. La qualité, que ce soit en taureaux ou en génisses (pleines et prêtes à saillir), est prometteuse, les normes sanitaires optimales (IBR qualifié « A », …).

La quantité, encore développée en femelles, vous assure la possibilité du meilleur choix répondant à vos besoins.

Visites préalables possibles du 8 au 16 mars, uniquement sur rendez-vous : un créneau horaire vous sera proposé par véhicule.

Contact :

05 61 60 15 30 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

JPG

 
 

Actualités locales

Assemblée Générale Syndicat GDP du Tarn (81)

Belle journée de partage et d’échanges avec la réunion du Syndicat GDP du Tarn tenue le mardi 25 janvier dernier.

Au programme :

le bilan de l’année 2021, l’organisation et la réflexion autour de nouveaux projets pour 2022 (structuration de la filière viande et préparation de la Foire de Réalmont). Et après un beau moment de convivialité où l’on remerciera l’élevage ESTEVENY direction le terrain… Visite de l’EARL NÈGRE sur la commune d'ANDOUQUE. Après avoir présenté son exploitation conduite en agriculture biologique, David Nègre a mis en avant ses projets et sa volonté de tendre au maximum vers l'autonomie alimentaire. Découverte du troupeau de mères Gasconne des Pyrénées, où l'on retrouve une utilisation combinée de la monte naturelle et de l'insémination animale, pour obtenir veaux purs ou bien issus de croisement (Blond, Charolais…). La visite s'est ensuite poursuivie par le tour des génisses et des animaux à l'engraissement, et notamment de bœufs gras.

Un grand merci à tous ceux qui étaient présents : éleveurs, équipe Groupe Gasconne des Pyrénées, François ORFEO de la Maison de l’Elevage - EDE du Tarn pour l’organisation ainsi qu'à la COOPELSO représentée par Romain FAURE.

F.B.


Grand Sud–Est :

Première Journée technique inter-régionale

Cette rencontre interactive constituait une "première" dans notre région Grand Sud–Est. Elle a conforté la démarche des éleveurs précurseurs de la race, à la fois disséminés et éloignés du berceau pyrénéen.

Les élevages de 6 départements* du Grand Sud-Est se sont réunis ce 28 janvier chez Hervé et Mickaël Rafinesque** autour de Guillaume Loze, Émeric Jouhet et Christian Asna, respectivement technicien, directeur et président du Groupe Gasconne des Pyrénées.

Le premier objectif visait à ce que bon nombre se rencontrent, enfin, physiquement. Jusqu'alors, les publications hebdomadaires de la page facebook "Gasconne Grand Sud-Est" n'avaient que partiellement réussi à combler cette lacune. Par conséquent, une présentation en images d'une durée de 5 mn par élevage a mis en avant les spécificités régionales et les contraintes économiques de ces entrepreneurs parfois double actifs, ou le plus souvent actifs sur plusieurs ateliers complémentaires (vigne, ovins, porcins, riz, canards, blé, épeautre et farines, plantes aromatiques).

Au-delà de la diversité agronomique, le diaporama a mis des points communs en évidence.

En règle générale, la volonté de se démarquer des autres races a constitué le moteur de la création de ces élevages.

Zones sèches, collines pentues, ressource parfois éparse, fortes amplitudes saisonnières, sont le lot de certains de ces troupeaux témoins d'une formidable efficacité alimentaire.

Sols caillouteux, alpages et agrobiologie sont partagés par d'autres. La valorisation directe s'impose dans la majorité des cas.

Territorialisation des marchés : veau sevré, jeune bovin, bœuf, renouvellement, sont spécifiques à certaines zones de chalandise.

Cette présentation débordante d'informations a permis aux trois intervenants du Groupe Gasconne des Pyrénées de constater les motivations et les demandes émanant du terrain.

Le schéma de sélection de la Gasconne des Pyrénées et ses concrétisations ont également été illustrés, afin de montrer que des solutions existent, quels que soient les objectifs de mise en marchés.

Le président du Groupe Gasconne des Pyrénées a proposé l'aide d'Émeric Jouhet afin qu'à terme notre démarche régionale puisse se structurer.

Enfin, le travail d'appréciation des vaches - puis leurs accouplements envisageables à partir de plusieurs profils de jeunes taureaux RRC - a été contrarié par un Mistral débridé. Pourtant, l'exercice de terrain s'est déroulé avec le plus grand sérieux et dans une bonne humeur communicative.

Il est tentant de renouveler cette initiative - techniquement et humainement - riche.

DC

* Gard, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Drôme, Alpes de Haute-Provence, Alpes-Maritimes

** "Les Gasconnes de la Vaunage" dans le Gard

© Kalian Lo Photographie


Journée Technique

Savoir-Faire Ancestral Ariégeois

En ce début d’année 2022, le Syndicat Gasconne des Pyrénées 09 a lancé une série de journées techniques à destination des éleveurs. C’est sous un beau soleil, qu’une trentaine d'éleveurs ont été accueilli sur l'exploitation de la Famille Respaud au Mas d'Azil.

À l’approche des futures présentations et concours, la journée avait pour objectif d’initier les futurs candidats au dressage et à la présentation des animaux sur un ring. Prochain rendez vous fixé le 8 mars au matin à la Station de Villeneuve du Paréage.

Au programme : Savoir lire le catalogue des taureaux et comment choisir un taureau en fonction de ses objectifs et de son troupeau.

Des séances d’exercice sur tous types d'animaux.

Une belle mobilisation des éleveurs Ariégeois... Ils seront prêts pour les futures manifestations !

 
 

Assemblée Générale Syndicat GDP de la Haute-Garonne (31)

Mardi 8 février 2022, à Saint-Martory

C’est le mardi 08 Février que s’est tenue l’Assemblée Générale du Syndicat GDP de la Haute-Garonne avec une présence d’une vingtaine de personnes.

Au programme :

Renouvellement du Bureau en Co-Présidence de Noël COMET et de Mathieu ESTADIEU, un bilan très positif des dernières manifestations notamment celles des « Pyrénéennes » à Saint-Gaudens en Septembre 2021, et préparation de celles à venir :

Le « Tour de France » de passage dans le département en Juillet prochain, avec un départ de course le Mercredi 20 Juillet dans la ville de Saint-Gaudens. Une opération de promotion va être organisée.

Foire du Luchonnais le 10 et 11 Septembre avec l’organisation d’une vente de génisses reproductrices GDP.

Foire de Boulogne, le 17 et 18 Septembre, Concours inter-départemental (31-32-64-65).

Après cet échange en salle et sur l’organisation de ces belles échéances à venir, et un repas convivial (traiteur Julien DUPUY), la journée s’est poursuivie avec une visite de l’exploitation de Mathieu DESCOUENS, jeune éleveur de GDP, habilité en Label Rouge, à la découverte de son troupeau.

Merci à tous les intervenants pour la réussite de cette journée : David Gardelle Directeur du CFPPA, Romain Fauré animateur de la Coopelso, la Chambre d'Agriculture 31 représentée par Romain Mirouze, le Président du GDS Laurent Ducos et Noémie Picard, Magali Buso et Johanne Gibier du Conseil départemental 31, la Banque Populaire Occitanie, et à bientôt pour la participation à tous ces beaux évènements programmés cette année.

GC

SYNDICAT des ELEVEURS GASCONS de la HAUTE-GARONNE

Maison de l'Agriculture et de la Forêt

6, Espace PEGOT - 31800 SAINT-GAUDENS

05 61 90 70 45

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Montée en estive en Haute-Garonne. Photo par Florian Racache

PastoEco, Oeko-Beef, GIEE Cap Gascon :

Le Groupe Gasconne des Pyrénées engagé dans des projets en lien avec les attentes sociétales

Dans le cadre des nouvelles programmations européennes et nationales : la mise en avant de grands enjeux sociétaux reviennent en boucle : changement climatique, biodiversité, bilan carbone… afin d’anticiper la mise en place de ces nouveaux programmes, le Groupe Gasconne des Pyrénées s’est engagé dans une série de programmes visant à acquérir des références pour prouver que nos modes d’élevages, notre race et nos filières contribuent positivement à ces grands enjeux.

Ainsi le projet « PastoEco » qui a démarré l’année dernière, sous la responsabilité du Collectif des Races locales de Massif (CORAM) et en partenariat avec l’OS Race Bovine Vosgienne. Avec l’accompagnement de la société EVEA Conseil, ce projet a pour objectif principal d’évaluer et d’améliorer la prise en compte de la performance environnementale des systèmes d’élevage pastoraux et/ou transhumants utilisant des races locales de massif dans les stratégies d’évolution des pratiques d’élevage et de valorisation des produits. Il se concentre sur le maillon de l’élevage et de la production (exploitation agricole) et s’intéresse plus particulièrement à deux filières : la viande de bœuf Label Rouge de la race Gasconne des Pyrénées et le fromage Cœur de Massif de la race Vosgienne. Le projet nous permet d’évaluer les pratiques environnementales d’un échantillon d’élevages de race Gasconne des Pyrénées et de proposer des marges de progrès au travers d’une démarche « d’éco-conception ». Cinq exploitations « Gasconne des Pyrénées », habilitées en Label Rouge ont pu être auditées cet automne et ce printemps. On remercie au passage les éleveurs qui ont accepté de prendre de leur temps pour ce projet innovant.

En lien avec ce projet, la filière Label Rouge GDP a été auditée début Février par INTERBEV, dans le cadre d’un projet similaire baptisé OEKO-BEEF, qui vise à déterminer la place de la viande Label Rouge dans une alimentation durable et responsable et qui couvre l’ensemble de la filière (des éleveurs jusqu’aux distributeurs). Au programme une table ronde associant des éleveurs et bouchers de notre filière pour échanger autour de la problématique du Carbone (comment le limiter dans notre filière, comment le maîtriser…) et un échange autour des indicateurs complémentaires qui permettrait de compléter les outils fréquemment utilisés pour évaluer l’impact environnemental de chaque maillon d’une filière (méthode ACV). Notre filière servira donc de cas type et d’exemple dans ce programme national.

Enfin le GIEE en émergence Cap Gascon a défini son programme de travail 2022-2025 en complémentarité du projet PastoEco « Valorisation des veaux mâles des élevages Gasconne des Pyrénées dans le cadre d’une filière Bœuf « bas carbone » de 36 mois élevés à l’herbe, s’appuyant sur la pratique de la transhumance et sur les principes de l’agriculture biologique ».

... La suite avec des résultats chiffrés au prochain GDP Mag’…


 

Données autour du vêlage

Facilité de naissance

Depuis 2012 la déclaration du poids naissance a évolué pour améliorer la fiabilité de cette performance recueillie par les éleveurs. Ainsi dans les cas où il est impossible de peser les veaux à la naissance, l’alternative de mesurer un tour de poitrine est recommandée plutôt que d’estimer un poids naissance. Pour rappel, voici par ordre de fiabilité décroissante les types de déclaration qui s’offrent à vous :

1 ) pesée du veau à la naissance + mesure du tour de poitrine

2 ) pesée du veau à la naissance

3 ) mesure du tour de poitrine (ne pas notifier de poids naissance)

4 ) estimation du poids naissance

Dans un avenir proche le calcul de l’index IFNais va évoluer et sera tri-caractère il prendra en compte le Poids Naissance, les conditions de naissance et le Tour de Poitrine. Par conséquent, il est utile de poursuivre l’action menée sur la qualité des données. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, lors des tournées de la campagne 20/21 vos agents pointeurs ont recensé l’ensemble des pratiques de terrain.

Cet inventaire va permettre de constituer un observatoire racial des éleveurs ayant de bonnes pratiques d’enregistrement des données de naissance.

Indicateur Synthétique de Sensibilisation (ISS) :

L’ISS d’un élevage est calculé par l'Idele et valorisé dans le cadre de la certification de la parenté des bovins par les E.D.E. depuis 2010 pour les données Poids Naissance (PN) et 2015 pour les Tours de Poitrine (TP). Cet indicateur statistique permet de cibler et sensibiliser les élevages qui notifient des données de naissance de qualité insuffisante pour les neuf races allaitantes indexées IBOVAL. L’objectif étant de tendre vers une amélioration de la qualité des notifications.

L’ISS synthétise 6 critères élémentaires qui mesurent entre autres la variabilité et la fréquence de classes de PN et/ou de TP de l’élevage en le comparant à un observatoire racial.

Il permet de classer les élevages en 4 catégories  :

Classe 1 : Qualité des données très fiables,

Classe 2 : Qualité des données fiables,

Classe 3 : Qualité des données moyennement fiables,

Classe 4 : Qualité des données insuffisantes,

Les données de cette classe 4 ne seront pas prises en compte pour le calcul des poids à âge type (dans le cadre du contrôle de performance, formule VA4). Elles seront également écartées pour les index de naissance.

Pour l’indexation IBOVAL

Comme en cas d’absence des données de naissance, lorsque l’élevage de l’animal obtient un ISS de 4, il n’y a pas de publication des index IFNais et AVel (et donc des synthèses ISEVR et IVMAT) :

pour les femelles jusqu’à ce qu’elles aient un descendant avec performance évaluée,

pour les taureaux, les PN et TP de leurs produits non utilisés, retarderont ou empêcheront la publication de l’index IFNais (compteurs de veaux avec performance et CD insuffisants) et donc des synthèses ISEVR et IVMAT.

Même si notre race peut se féliciter des résultats de Conditions de Naissance enregistrés par les cheptels de la Base de Sélection (au moins en Certification de Parenté Bovine), il demeure important d’enregistrer ces données avec précision pour éviter toute dérive éventuelle.


NOUVELLE INDEXATION IBOVAL

La dernière indexation IBOVAL a tourné fin janvier 2022,
ci-dessous les index des taureaux Autorisés I.A. classés ici sur IVMAT.

De même les qualifications des femelles ont été recalculées pour prendre en compte les index IBOVAL actualisés : le TOP50 par ISU ainsi que le TOP50 par IVMAT.

Meilleures isu - février 2022

Meilleures ivmat - février 2022

 
 
 

Les outils de la Contractualisation Bovine

 

La loi EGAlim 1, promulguée le 1er novembre 2018, introduisait les premiers mécanismes pour améliorer le revenu des agriculteurs via la contractualisation. Elle préconisait la prise en compte d’indicateurs, notamment de coûts de production mais également l’introduction d’une “cascade” prévue pour répercuter le prix producteur tout au long de la chaîne. Cependant, aucune notion d’obligation n’a été prévue pour cette loi et celle-ci n’a eu que peu d’effet sur la contractualisation, y compris dans les filières Label Rouge.

La loi EGAlim 2 : promulguée le 18 octobre 2021, vise à aller plus loin, en étant explicitement consacrée à la “protection de la rémunération des agriculteurs”. L’objectif de cette loi est de procéder à une contractualisation obligatoire pour tous les opérateurs afin de sécuriser le prix payé au producteur tout au long de la chaîne.

Cette loi introduit trois grandes notions :

Une contractualisation obligatoire avec l’amont  : La contractualisation est obligatoire sur une durée de trois ans entre le producteur et son premier acheteur. Il doit permettre de définir une formule de prix qui tient compte notamment d’un indicateur portant sur les coûts de production agricoles, un volume total de produits vendus et une qualité donnée. La mise en place de contrats pluriannuels reste néanmoins facultative.

Une clause de révision automatique des prix : à partir des indicateurs de coûts de production publiés par les interprofessions. Expérimentation de l’utilisation dans le contrat d’un « tunnel de prix » dans la filière bovine visant à fixer des bornes minimales et maximales.

La Transparence dans les CGV (conditions générales de vente) entre l’industriel et le distributeur, les principaux changements concernent l’obligation de transparence dans les CGV sur le prix de la matière première agricole achetée par le premier maillon de la chaîne. Ce prix de la matière devient non négociable.

Dans la filière bovine le calendrier d’entrée en vigueur de la contractualisation obligatoire est le suivant :

Au 1er janvier 2022 : jeunes bovins (12-24 mois), génisses (+12 mois) et vaches de races à viande et bovins en signes officiels de qualité (SIQO) de tout âge.

Au 1er juillet 2022 : mâles ou femelles maigres de races à viande, de moins de 12 mois (= “broutards / broutardes”)

Au plus tard au 1er janvier 2023 : autres catégories de bovins notamment jeunes bovins laitiers et mixtes, bœufs, réformes laitières, bovins finis de -12 mois non-SIQO, petits veaux laitiers,…

Depuis son plan de filière, INTERBEV Bovins a fait du développement de la contractualisation un axe fort pour sécuriser les relations commerciales et donner de la visibilité aux opérateurs. La contractualisation avait d’ailleurs déjà été rendue obligatoire par un accord interprofessionnel de 2019 à l’échelle de la filière bovine Label Rouge, depuis l’éleveur jusqu’au distributeur.

Afin d’accompagner les acteurs de la filière viande bovine dans l’appropriation et la mise en œuvre de ces nouvelles règles en matière de contractualisation, INTERBEV Bovins met à disposition des outils et des modèles de contrat. Les Comités Régionaux d’INTERBEV sont à votre disposition en cas de question.

Pour tous documents voir le lien direct, sur le site d’INTERBEV : https://www.interbev.fr/ressource/les-outils-de-la-contractualisation-bovine.

Vous y trouverez :

Note juridique sur la contractualisation obligatoire dans la filière bovine.

Modèle de contrat de vente de bovins vifs par un éleveur à un premier acheteur (hors négociation collective par une OP).

Modèle d’accord cadre de négociation collective d’une OP sans transfert de propriété pour l’achat des bovins vifs vendus par leurs adhérents à un premier acheteur.

Modèle de contrat de vente de bovins vifs par un adhérent d’OP sans transfert de propriété à un premier acheteur conformément à l’accord-cadre conclu préalablement par l’OP.

Boeuf GDP Label Rouge

 
Explication Contractualisation loi EGalim 2


Foire de Tarbes du 10 au 13 mars

Prenez date pour le Concours « Gasconne des Pyrénées » le Vendredi 10 Mars à 12h00 au ring.

Informations et contact au stand (Hall Animaux) :
Technicien Gil CAMPAN - 06 74 57 02 28


PRESS BOOK MEDIA RACE GASCONNE DES PYRENEES

LA DEPECHE DU MIDI

10/01/2022 Direction le Salon de l’Agriculture pour les Bœufs Gascons Nutella et Nesquik

génétique et reproduction

Novembre 2022

Témoignage GAEC LASSALLE Nicolas et Camille à LABASTIDE ESPARBAIRENQUE (11)

Témoignage GAEC DE POY FAMILLE de POY à ANTIGNAC (31)

Dossier Technique témoignage GAEC DE BONNANZA à RAYSSAC (81).


Un livre passion : LES TEMPLIERS DE MONTSéGUR.

Notre rubrique littéraire s’étoffe toujours plus.

Cette fois-ci c’est José Barbosa éleveur de Gasconnes des Pyrénées et Tarasconaises à Lordat (09), qui a profité d’une retraite bien méritée en 2020 pour assouvir sa seconde passion : l’écriture.

Très engagé professionnellement tout au long de son parcours méritant (Président du Syndicat ovin 09, de l’ Upra ovine Pyrénées Centrales, de la FDSEA, Coop ovine 09/UAC) il a toujours été passionné par la génétique des deux races chères à son cœur : un précurseur, puisque nos deux structures ont depuis le 01/12/2021 une direction partagée !

« L’histoire se passe autour de la prise de Monségur et 1244. Les templiers s’emparent du trésor des cathares pour qu’il serve à de nobles causes. Une aventure fantastique qui les conduira de Lordat à La Rochelle, Lisbonne, Tomar, Jérusalem… Une famille de paysans de Lordat les guidera jusqu’à Monségur par les passages des vaches et des moutons.

On parle d’animaux, de terres à partager, de regroupement foncier, d’ours prédateurs et même d’amélioration génétique ! (On ne se refait pas !) »

NB7 éditions, 17 €

Contact, commande :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au siège, qui transmettra.


AGENDA

 

08/03

STATION PEPIRAG : Journée Technique du Syndicat GDP 09

10/03 au 13/03

TARBES (65) : Salon Agricole, Concours GDP 65/64/32

11/03

AG marque « Pyrénées » (à confirmer lieu)

17/03

STATION PEPIRAG : Vente annuelle des Taureaux à Villeneuve du Paréage (09)

20/03

MONTGISCARD (31) : 5ème Foire aux Bovins Gras (Arterris)

25/03

AURIAC (11) : AG Syndicat GDP 11

25/03

SOUAL (81) : AG Coopelso

02 et 03/04

REALMONT (81) : Foire agricole, présentation GDP

30/04 et 01/05

MAZERES (09) : Foire agricole, présentation GDP

30/04 et 01/05

VINCA (66) : Foire agricole, concours GDP le samedi 30/04

07/05

ANDORRE : Foire Ordino, Vente/concours Taureaux Bruna d’Andorra

08/05

TARASCON-SUR-ARIÈGE (09) : Foire agricole

11 au 18/05

RENCONTRES MADE IN VIANDE 2022

26/06

Alvignac (46) : Source Salmière (dans le Lot) : le pique-nique des QUALIVORES

20/07

SAINT-GAUDENS (31) : départ du Tour de France, opération GDP

06 et 07/08

Saint-Girons (09) - Autrefois le Couserans : Concours Départemental Ariège, Confrérie du Boeuf Gascon

10 et 11/09

BAGNÈRES-DE-LUCHON (31) : Foire du Luchonnais, vente de Génisses GDP

17 et 18/09

BOULOGNE-SUR-GESSE (31) : Foire de Boulogne

 
NOTA 

• Toutes ces dates sont bien sûr soumises à confirmation selon les mesures sanitaires en vigueur.

• La vente annuelle sera dans tous les cas maintenue au moins en numérique…


Carnet blanc

C’est avec joie que nous avons appris la naissance le 28 janvier 2022 de Marius, 3.340 kg. Félicitations à Emilien Tapie (Oueilloux – 65) et sa compagne Samantha.


Carnet noir

  • Cet automne la Famille Delponte à Verniolle (09) a eu la douleur de perdre deux de leurs membres. Tout d’abord Maria, leur mère et grand-mère, puis Guy leur frère quinze jours plus tard. Nous leur adressons notre soutien dans ces épreuves.
  •  Le 27 décembre 2021, nous apprenions la disparition brutale de Gilles MIQUEL à l’âge de 65 ans éleveur de Gasconne des Pyrénées à Albiès en Haute Ariège. Après avoir fêté Noël avec sa famille, il s’est éteint un matin d’un arrêt cardiaque laissant tous ses proches dans un immense chagrin. Une fois de plus la famille gasconne a été durement éprouvée pour finir cette année 2021. Nous présentons nos sincères condoléances à sa compagne Nadine, sa famille, ses proches et amis.
  • C’est une triste nouvelle que nous apprenons en ce début de mois de février. Le décès de Jean BOYE qui nous a accompagné pendant de longues années au Salon de l’Agriculture à Paris, gérant d’une main de maître l’intendance, pour le bien-être des participants. Sincères condoléances à sa famille et ses proches.
  • C’est avec tristesse que nous apprenons ce jour le décès du père d’Yves EYCHENNE GAEC DE MERIGOU installé à LOUBENS (09) éleveur de Gasconne des Pyrénées depuis de nombreuses années. Nous apportons tout notre soutien amical à Yves, sa famille et ses proches.

Toutes les actions du GROUPE GASCONNE DES PYRENEES permises grâce...

• Aux Financeurs Publics

Aux structures membres du Groupe Gasconne des Pyrénées au 01/07/2021 :

Pole 1 - Eleveurs : Syndicats Départementaux Pole 2 – Collecte Performance : Elevage Bassin Sud 09 – 32 - 65 • EDE 31 • E.I.E. 11-30-34-66, EDE 46, 64, 81. Pole 3 - Insémination : Auriva • Coopelso • Sorelis. Pole 4 : Organisation commerciale amont : ArterrisCCBV 66 • Fournisseurs d’aliments • SAS Gascon Diffusion FENVIA. Pole 5 - Organisation commerciale aval : Abattoirs : Pamiers, St Gaudens, Quillan, Saint-Girons - Abatteurs - Distributeurs : Ets Jucla, Viandes du Sud Toulousain, Fort Basile, Guasch et Fils • Lindenhoff • Détaillants viande : plus de 20 bouchers, restaurants, GMS. Pole 6 - Territoire et Société : Confrérie du Bœuf Gascon - Association Foire d’Espezel • CFPPA Ariège-Comminges

Aux organismes techniques et associations : Institut de l’Elevage, INRAE, ARSOE Soual, CORAM, Races De France, Fil Rouge, IRQUALIM...

Aux organisations professionnelles : Interbev Occitanie • France Agrimer • F.N.E.

Aux membres bienfaiteurs : Paul Plouviez


GASCONNE DES PYRÉNÉES MAG

Bulletin de liaison du Groupe Gasconne des Pyrénées - Prochaine parution : juillet 2022

Responsable de publication : C. ASNA - Rédaction : E. JOUHET - F. PIQUEMAL - V. GALETTO

G. LOZE - M. MALNIS - A. ARRIGHI - J. DUPUY - G. CAMPAN - M. DELPEYRAT - D. CARMOUET - F. BARDOU

Crédit photos : Auriva, Groupama, Crédit Agricole

Conception et Impression : NOVA SCOP 09000 FOIX. - N° ISSN : 1245-1606


GROUPE GASCONNE DES PYRENEES 378 Route de Crieu 09100 VILLENEUVE DU PARÉAGE Tél. 05 61 60 15 30 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.gasconne.com